...
Call Now Buttonappelez maintenant

Consolidation de dettes de mauvais crédit : est-ce possible?

Vous souhaitez régler vos dettes et profiter d’une meilleure santé financière, mais votre mauvais crédit vous en empêche? Malgré ce que certains pourraient penser, il est possible de trouver des solutions pour ceux dont les demandes de consolidation de dettes sont refusées par les institutions financières. Voici comment nous pouvons vous aider à redresser votre situation financière malgré votre historique de crédit.

Qu’est-ce que le mauvais crédit?

L’expression « mauvais crédit » est un terme assez large qui englobe beaucoup de définitions différentes. Au Canada, les bureaux de crédit considèrent qu’une personne a un mauvais crédit lorsque sa cote de crédit se situe en-dessous d’un certain nombre situé entre 300 et 559. Pour calculer cette cote, plusieurs facteurs sont utilisés, dont vos habitudes financières et la durée d’utilisation de votre compte de crédit depuis son ouverture.

Vous aurez souvent plus de difficulté à obtenir une consolidation de dettes si votre cote de crédit se situe entre les chiffres mentionnés ci-dessus. Un ratio d’endettement dépassant la barre des 40 % et des paiements souvent effectués en retard affecteront aussi votre crédit de façon négative. Il n’est pas impossible d’obtenir une consolidation de dettes en raison de ces critères, mais vos démarches resteront tout de même plus complexes à réaliser.

Pourquoi le mauvais crédit affecte-t-il la consolidation de dettes?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer la difficulté d’obtenir des prêts à cause d’un dossier de crédit dans le rouge. En effet, comme celui-ci représente un risque financier pour les banques, celles-ci seront plus réticentes à vous prêter l’argent nécessaire pour que vous puissiez rembourser vos dettes. Dans ce cas, vous devrez peut-être opter pour d’autres solutions afin d’obtenir une consolidation de dettes de mauvais crédit.

Attention : si vous réussissez à obtenir un prêt malgré votre dossier de crédit, vous vous exposerez souvent à des conditions supplémentaires. Certaines institutions, par exemple, pourraient vous demander de rembourser vos dettes en fonction d’un taux d’intérêt plus élevé. De plus, elles pourraient vous imposer de placer vos biens immobiliers en garantie ou de faire appel à un endosseur, qui devra payer le prêt à votre place si vous n’êtes pas capable de le rembourser. Sachez toutefois que ces conditions varient grandement en fonction de la situation de chaque personne.

Les solutions de consolidation de dettes malgré un mauvais crédit

Si les institutions financières refusent vos demandes de consolidation de dettes en raison d’une cote de crédit trop basse, vous pourriez peut-être vous tourner vers d’autres avenues. Certains prêteurs privés, par exemple, seront plus enclins à vous aider à rembourser vos dettes, peu importe votre situation financière. Il est aussi possible de vous entourer d’un endosseur afin que votre demande de consolidation soit acceptée plus facilement.

Si vous êtes propriétaire d’une maison, le refinancement hypothécaire peut aussi être une solution envisageable pour vous. En empruntant sur la valeur nette de votre propriété, vous pourrez ainsi accéder à un certain montant qui vous permettra de rembourser vos dettes de crédit en les consolidant. Vous voulez en savoir plus à ce sujet? Nous vous conseillons d’ailleurs de consulter l’un de nos articles, qui vous permettra d’obtenir toutes les informations nécessaires.

Une consolidation de dettes de mauvais crédit accessible

Personne ne devrait se retrouver dans une situation financière gênante causée par une cote de crédit dans le rouge. Si vous vous noyez dans des dettes qui continuent à augmenter, nous serons là pour vous aider à garder la tête hors de l’eau. Grâce à notre réseau de prêteurs privés de confiance, nous serons en mesure de vous aider à trouver une solution de consolidation de dettes qui vous permettra de vivre votre vie sans stress. Contactez GMOT au 1 844 866-8289 ou envoyez-nous une demande en ligne dès aujourd’hui!

Gérer le consentement