Call Now Buttonappelez maintenant

Comment trouver le meilleur taux hypothécaire ?

L’achat d’une propriété est probablement le plus gros investissement que vous aurez à faire dans votre vie. Et s’il y a une chose que tous les acheteurs d’immobilier ont en commun, c’est qu’ils cherchent tous à avoir le meilleur taux d’intérêt.

Bien que les établissements de prêts ne manquent pas, vous devez trouver un taux qui vous soit avantageux. Beaucoup de personnes pensent que les taux hypothécaires sont non négociables, mais c’est totalement faux ! Plusieurs facteurs ont une influence sur le taux d’intérêt qui vous sera offert tels que le type d’hypothèque, la fréquence des paiements, la période d’amortissement, etc.

 

Qu’est-ce que le taux hypothécaire ?

Lorsqu’un établissement financier vous prête de l’argent pour l’acquisition de votre propriété, il prend un risque et en contrepartie demande une rémunération. C’est ce qu’on appelle le taux d’intérêt hypothécaire. En effet, en plus du remboursement du capital emprunté, vous devez payer un certain pourcentage d’intérêts.

Ces intérêts sont versés à l’institution financière prêteuse périodiquement, généralement chaque mois. Le montant versé est déterminé à l’aide de différents facteurs tels que le type d’hypothèque, l’établissement prêteur, l’état du bien immobilier, la solvabilité du demandeur de crédit et son taux d’endettement, mais aussi la situation du marché en général. Plus l’évaluation faite par l’établissement financier de la solvabilité du demandeur de prêt, du bien et du marché est bonne, plus le taux d’intérêt proposé sera avantageux.

 

Différence entre un taux hypothécaire variable et un taux hypothécaire fixe

Un taux hypothécaire peut être fixe ou variable, et le choix entre les deux se fait en fonction de votre degré d’acceptation du risque. En effet, un taux hypothécaire variable fluctue en fonction du marché financier tandis qu’un taux hypothécaire fixe reste identique tout au long de la période de votre prêt. Bien que généralement le taux variable soit inférieur au taux fixe, le taux variable implique des variations à la hausse et à la baisse qui affectent le montant de vos versements mensuels.

Si vous optez pour un taux hypothécaire fixe, vous êtes sûre que vos mensualités resteront inchangées sur toute la durée de votre hypothèque. Le taux hypothécaire fixe est souvent plus élevé en raison de la sécurité qu’il procure, mais il reste tout de même la meilleure option si vous cherchez à simplifier et bien appréhender votre planification financière à long terme.

Récemment, pour remédier aux trop fortes hausses de taux, les institutions financières ont mis au point un autre type de taux variable, qui s’appelle le taux variable capé ou plafonné. Le principe est que le taux, malgré qu’il soit variable, ne peut dépasser un « cap » ou un plafond défini lors de la signature du contrat de prêt. De cette façon, le niveau de risque est plus bas et plus facile à gérer.

 

Conseils pour trouver le meilleur taux hypothécaire

 

1. Consulter un courtier hypothécaire

Trouver le meilleur taux hypothécaire par soi-même peut être assez complexe et frustrant. Consulter un courtier hypothécaire vous permet de mettre toutes les chances de votre côté afin de trouver le taux hypothécaire qui convient le mieux à votre situation et à vos besoins. Ce professionnel en hypothèque vous accompagnera tout au long de votre démarche afin de vous aider à comparer différentes offres et à négocier le taux et les conditions de votre hypothèque.

Avantages du courtier hypothécaire 

 

 2. Avoir un bon dossier de crédit

Lorsqu’il s’agit de prêts hypothécaires, il existe autant de produits que d’acheteurs. Cependant, il est très rare que deux emprunteurs distincts qui demandent une hypothèque pour la même propriété reçoivent la même offre au même taux ; bien au contraire, il est fort probable que les taux soient complètement différents, et ce, à cause du dossier de crédit de chaque demandeur.

Lorsque vous faites une demande de crédit auprès d’une institution financière, elle se base sur plusieurs critères pour déterminer si elle accepte de vous offrir un prêt, et si oui, à quel taux. Votre dossier de crédit est l’un des critères les plus importants et les plus déterminants.

Les prêteurs n’aiment pas le risque donc ils ne prêteront pas une grande somme d’argent à une personne qui n’effectue pas ses remboursements à temps ou qui a beaucoup de dettes accumulées. Et s’ils décident de le faire, ce sera à un taux très élevé.

Plus vous avez un bon dossier de crédit, plus vous serez en mesure d’obtenir un meilleur taux. Généralement, si votre cote de crédit dépasse les 700, vous pourrez profiter de taux hypothécaires plus avantageux. Si vous cherchez à avoir le meilleur taux possible, assurez-vous donc de rembourser vos dettes à temps et d’adopter de bonnes habitudes financières.

Solutions pour rebâtir son crédit 

 

3. Avoir un faible niveau d’endettement

Quand les établissements de crédit évaluent votre dossier, un indicateur auquel ils prêtent attention est le ratio du service de la dette (RSD). Ce ratio permet de comparer vos engagements actuels (vos dettes) à l’ensemble de vos revenus. Lorsque cette opération est faite, le résultat obtenu doit être suffisant pour vous permettre de vous engager dans un nouveau prêt hypothécaire.

Il est donc important de garder votre niveau d’endettement le plus bas possible. Pour ce faire, faites une liste de vos dettes (cartes de crédit, crédit de consommation, prêt auto, prêt étudiant, etc.) afin de créer un budget pour couvrir vos dépenses et respecter vos obligations financières.

 

4. Avoir des revenus stables

Comme mentionné plus haut, les prêteurs seront plus réticents à vous offrir un bon taux hypothécaire s’ils pensent que vous ne serez pas capable de rembourser vos dettes à temps. Vous pouvez les rassurer en leur montrant que vous disposez de revenus stables et suffisants pour les rembourser.

Vous devez être en mesure de démontrer que vous avez un emploi stable. Les prêteurs offrent généralement de meilleurs taux aux personnes qui conservent le même emploi pendant au moins deux ans. Ils ont tendance à privilégier les demandeurs dont la source de revenus est constante donc ils pourraient offrir un taux plus avantageux à un salarié à temps plein et un taux plus élevé à un travailleur autonome ou des employés à commission.

 

5. Déterminer la fréquence des paiements

Beaucoup de gens pensent que la fréquence des versements n’engage en rien le prêt hypothécaire, mais au contraire, bien planifier vos versements et déterminer la bonne fréquence vous permettra de générer d’importantes économies. Il existe plusieurs types de fréquence de paiement :

  • Paiement hypothécaire mensuel : le paiement est versé chaque mois à la même date.
  • Paiement hypothécaire bihebdomadaire : le paiement est versé toutes les deux semaines. Beaucoup de personnes optent pour cette option puisqu’elle coïncide généralement avec les périodes de rémunération.
  • Paiement hypothécaire hebdomadaire : le paiement est versé chaque semaine à la même date.

Il existe également des options « accélérées » : le paiement hypothécaire bihebdomadaire accéléré et le paiement hypothécaire hebdomadaire accéléré. Comme le nom l’indique, ces paiements permettent à l’emprunteur de payer son hypothèque plus rapidement en effectuant des versements plus importants.

Comment payer son hypothèque plus rapidement ? 

 

6. Déterminer la période d’amortissement

Déterminer la période d’amortissement de votre prêt hypothécaire à l’avance peut s’avérer d’une grande aide lors de votre démarche. Après tout, plus votre période d’amortissement est longue, plus vous payerez d’intérêts.

La période d’amortissement représente le délai pour rembourser la totalité de votre prêt hypothécaire. Au Québec, la période d’amortissement standard est de 25 ans. Une période d’amortissement trop courte pourrait affecter votre qualité de vie, mais si elle est trop longue elle pourrait vous coûter très cher donc il est important de déterminer la période idéale en fonction de vos besoins.

 

7. Privilégier les prêts assurés

Lors de la demande d’un prêt hypothécaire et afin d’obtenir un meilleur taux, il est judicieux d’avoir une mise de fonds initiale plus basse. L’institution prêteuse part du fait que si votre mise de fonds initiale est inférieure à 20% de la valeur du bien immobilier, vous serez dans l’obligation d’assurer votre prêt hypothécaire contre les défauts de paiement.

Grâce à cette assurance, le prêteur s’assure que même si vous ne remboursez pas votre prêt, l’assureur sera en mesure de le payer. Vous pouvez donc obtenir un meilleur taux hypothécaire puisque le risque de vous prêter de l’argent est plus faible.

 

Quels sont les taux hypothécaires actuels au Québec?

Comme vous le savez déjà sans doute, les taux hypothécaires changent constamment. Cependant, nous avons pu vous trouver les taux hypothécaires fixes actuels au Québec regroupant prêteurs, banques et courtiers hypothécaires

Marc-Olivier Tanguay

Diplômé en administration des affaires de l’Université Laval, Marc-Olivier Tanguay possède plusieurs années d’expérience dans le domaine du courtage. C’est donc avec plaisir qu’il met son expertise à votre service pour vous aider à dénicher le meilleur taux hypothécaire possible.

Détenteur d’un permis de l’AMF en matière d’assurance de personnes, il est également en mesure de vous aider à dénicher la meilleure assurance-vie pour vous et vos proches. Dans sa vie personnelle, il se définit comme un véritable passionné de sport, notamment de hockey. Polyvalent et organisé, Marc-Olivier a aussi la chance d’être l’heureux papa d’une petite fille.

Faites une demande dès maintenant!
COMME ENTENDU À LA RADIO​

ÉCONOMISER JUSQU’À 1200$/MOIS EN CONSOLIDANT VOS DETTES SUR VOTRE HYPOTHÈQUE.